Sélectionner une page

vous souffrez d’une douleur au talon ? L’épine calcanéenne est une excroissance osseuse au niveau du talon qui peut être à l’origine de douleurs du pied. Elle peut également gêner la marche. Doit-on consulter un ostéopathe en cas d’épine calcanéenne ?

Qu’est-ce qu’une épine calcanéenne ?
L’épine calcanéenne est une excroissance osseuse qui se forme au niveau du calcanéum (l’os du talon). On la nomme également épine de Lenoir. Cette épine se développe au niveau de l’attache de l’aponévrose plantaire sur le calcanéum. L’aponévrose plantaire ou fascia plantaire s’étend des orteils au talon et possède un rôle de soutien de la voûte plantaire, mais aussi un rôle d’amortisseur lors de la marche. Cette excroissance osseuse se développe petit à petit suite à des chocs répétés, à l’origine de microtraumatismes de l’aponévrose plantaire. L’épine calcanéenne crée alors une inflammation de l’aponévrose ou aponévrosite plantaire.

Quels sont ses symptômes ?
Une épine calcanéenne n’est pas douloureuse seule. Les douleurs apparaissent lorsqu’il y a inflammation du fascia de l’aponévrose plantaire. Ces douleurs se situent sous le pied au niveau du talon, un peu comme une aiguille.

Au départ, la douleur sous le talon est uniquement présente le matin au réveil et lors de la marche prolongée. Puis elle survient plus rapidement à la marche, et peut s’étendre sous tout le pied.

Quels sont les facteurs favorisant cette excroissance osseuse ?
Certains facteurs vont favoriser l’apparition de l’épine calcanéenne :

la pratique de certains sports (course à pied, randonnée, etc.) ;
l’obésité ou la surcharge pondérale ;
un mauvais chaussage ;
la morphologie du pied.
Comment diagnostiquer une épine calcanéenne ?
Devant une douleur sous le pied, consultez rapidement votre médecin généraliste, afin de faire un diagnostic précis. Le diagnostic de l’épine calcanéenne se fait grâce à une radiographie du pied et une échographie.

Comment soigne-t-on une épine calcanéenne ?
Le traitement classique de l’épine calcanéenne consiste à :

calmer l’inflammation dans un premier temps : repos, glaçage et évitement des compressions sur l’épine, voir la prise l’anti-inflammatoires (AINS) si nécessaire ;
rééduquer le pied grâce à des séances chez un masseur-kinésithérapeute ;
porter des semelles ou orthèse plantaire pour limiter les compressions sur l’épine et soulager la douleur ;
consulter un ostéopathe.
En plus de ce traitement, l’utilisation d’ondes de choc, également pratiqué par un kiné montre de plus en plus d’efficacité face à ces excroissances osseuses.

Pourquoi consulter en ostéopathie en cas d’épine calcanéenne ?
Certes, l’ostéopathie ne peut pas enlever une épine calcanéenne. L’ostéopathe s’intéressera à la cause d’une telle excroissance. Il cherchera autant à équilibrer la posture, qu’à lever les blocages mécaniques du pied et de la cheville.

Que fait l’ostéopathe sur une épine calcanéenne ?
L’ostéopathe va chercher à soulager la douleur liée à l’épine calcanéenne, mais pas uniquement. Il va s’intéresser dans un premier temps aux articulations du pied et de la cheville, afin de leur rendre une bonne mobilité.

Ensuite, c’est la posture du patient qu’il analysera à la recherche d’un déséquilibre. Ce déséquilibre, qu’il soit au niveau du bassin, du thorax ou du crâne, est alors corrigé, afin que le poids du corps soit correctement réparti.

Les conseils de l’ostéopathe
Si vous souffrez d’une douleur persistante à type d’aiguille au niveau du talon :

consultez votre médecin ;
glacez la zone douloureuse et placez-la au repos ;
évitez les compressions sur le pied ;
consultez un ostéopathe.